Mon tatouage « voyage »

L’idée d’avoir un très grand tatouage m’a longtemps trotté dans la tête. Mon premier tattoo fut une magnifique (…) coccinelle bleue sur l’épaule, réalisée lors d’un roadtrip entre copines en Espagne, sur un coup de tête à 18 ans. L’idée lumineuse en somme. Elle était trop allongée, sans relief, et les pattes étaient mal faites. Voilà à quoi elle ressemblait :
Tatouage

Je l’ai ensuite recouverte 3 ou 4 ans plus tard, par un tatouage beaucoup plus grand qui me prend toute l’épaule et représente un oiseau qui porte une boussole, avec une fleur.
A ce stade, le mal était fait : la fameuse obsession des tatoués par leur futur tattoo était déjà là. Je me suis donc renseignée sur de nouveaux tatoueurs à Nantes, dans l’idée de continuer tout le bras pour faire ce qu’on appelle une manchette (tatouage complet du bras, donc). C’est à ce stade que j’ai appris l’existence d’Anaïs, une jeune tatoueuse qui a un style très coloré, comme j’adore. Elle travaille au salon Corpus Memori.
Anaïs a travaillé sur une thématique « voyages », avec des oiseaux, montgolfières, fleurs tropicales… le résultat est largement à la hauteur de mes espérances !

Tatouage Anais Corpus Memori

Le tatouage a donc commencé en juin 2015, avec une première séance de contours que je vous montre ici. Un grand toucan, un lys, des fleurs et un petit oiseau.

Tatouage Anais Corpus Memori

Tatouage oiseau

Tatouage oiseau

Tatouage Toucan

Tatouage lys

En août, on continue les tracés pour rejoindre le tatouage de mon épaule, puis on attaque la couleur en octobre… un travail de longue haleine :)

1 Comment

  1. c’est vrai, je n’étais pas du tout convaincue par la coccinelle-cafard à pattes griffues mais alors là, le travail d’Anaïs est vraiment remarquable et très féminin : les détails sont raffinés et les dégradés très bien réalisés. On attend le passage à la couleur…

Laisser un commentaire