Une journée au Voyage à Nantes

LVAN

Nantes, c’est ma ville depuis deux ans et demi. Entre nous, ça n’a pas toujours été l’amour fou. Il faut dire qu’après avoir passé 3 ans en Espagne et à Aix en Provence, difficile de repasser sous la barre des 15°, même en étant bretonne de souche. C’est donc sans grande conviction qui j’y ai aménagé, pour mon stage de fin d’études. 2 ans après, je me suis fait une raison : j’aime Nantes. Bien sûr, notre relation connait parfois des passages à vide : des envies d’ailleurs, des week-ends infidèles, des coups de gueule contre sa météo caractérielle… Mais globalement, ça va.

Si je devais définir Nantes en un mot : originale. L’office du tourisme de Nantes (appelé Le Voyage à Nantes), se distingue par sa communication un peu barrée, et ça j’aime bien. Chaque été, des œuvres temporaires réalisées par des artistes du monde entier sont disséminées dans la ville un parcours est mis en place pour les découvrir. Voilà un (tout) petit aperçu de l’édition 2014 (à suivre sur Instagram et Twitter avec le #LVAN) (fin des parenthèses) :

Un impressionnant et très travaillé labyrinthe installé dans les douves du Château Anne de Bretagne:

Le Voyage à Nantes

Le Voyage à Nantes

Le Voyage à Nantes

Le jardin des plantes est investi de nombreuses bestioles imaginées par le dessinateur Claude Ponti :

Le Voyage à Nantes

Le Théâtre de la Place Graslin, coloré de nombreux panneaux translucides qui s’agitent au vent :

Le Voyage à Nantes

Les façades des quartiers Bouffay et Graslin, squattées par des enseignes que l’on découvre par surprise, en levant les yeux :Le Voyage à Nantes

Le Voyage à Nantes

Le Voyage à Nantes
Le Voyage à Nantes

Le Voyage à Nantes

Il reste de très nombreuses oeuvre à découvrir jusqu’au 31 août. Un second parcours s’étend de Nantes à St Brévin les Pins en suivant la Loire. C’est le Parcours Estuaire. En le suivant en bateau-croisière, on admire une vingtaine d’oeuvres depuis le fleuve… toutes aussi inattendues que celles de Nantes (une maison dans l’eau, un bateau mou, un serpent de mer, une maison cheminée…).

Le Voyage à Nantes

 

(Après une journée de balade, rien de mieux qu’une glace sur l’Île de Versailles…).

 

Laisser un commentaire